Histoire courte - Épli la pomme

Article apparu dans The Low Down to Hull News en janvier 2024


© Oksana Chaun

« Je suis la dernière à tomber », criait Épli, la minuscule pomme d'automne, suspendue dans l'arbre, agrippée à une mince branche frémissante. « Je quitte ma maison. Que va-t-il m'arriver ? »

Un petit papillon blanc se posa silencieusement sur la branche à côté d'Épli et murmura : « Je monterai sur ton dos tout au long de la descente pour que tu ne sois pas seule. »

« Je te pousserai doucement », proposa un bébé ours noir qui venait de grimper pour voir ce qui se passait.

« Je te bercerai dans mes bras », murmura la brise en faisant bruisser les feuilles.

Finalement, c'est un nuage aux couleurs de l'arc-en-ciel qui ramèna Épli sur terre. Déri-vant à proximité, il avait remarqué la petite pomme rouge qui tremblait au sommet de l'arbre et savait qu'elle avait besoin d'aide. Avec précaution, le nuage multicolore s'approcha d'Épli et l'enveloppa doucement dans une couverture douillette et cotonneuse. Ensemble, ils descendi-rent vers le sol. Le petit Épli, confortablement emmitouflé et recouvert de feuilles mortes odo-rantes et de terre bienveillante, s'endormit profondément.

Deux ans plus tard, un matin de printemps, le soleil, exceptionnellement chaud et jaune, éclaira Épli et le réveilla.

« Où suis-je ? » s'exclama la petite pomme en regardant autour d'elle. « Je me sens dif-férente ! » Elle baissa les yeux et découvrit avec stupeur qu'elle n'était plus une pomme ! Épli était devenue une graine brune et soyeuse qui s'était ouverte pour révéler un merveilleux secret.

« Oh ! quelque chose me pique. Qu'est-ce que c'est ? » Épli se retourna pour voir. « C'est une tige. Je deviens une tige et des feuilles vertes et brillantes sortent de moi ! » La voix d'Épli était remplie d'émerveillement.

« Tu te fais une nouvelle maison », murmura la graine craquelée en souriant. « Il faudra peut-être du temps pour la terminer, mais je sais que tu es patiente. »

Le temps passa. Épli devint plus grand et plus large ; des papillons et des abeilles en visite vinrent caresser ses fleurs odorantes.

Un jour, alors que les fleurs s'étaient transformées en pommes, un bébé ours noir vint lui rendre visite. « Je peux manger une de tes pommes, Épli ? J'ai un peu faim. »

« Bien sûr, » répondit Épli. « J'en ai plein. Essaie seulement de ne pas blesser mon écorce ».

Le petit ours grimpa prudemment dans l'arbre, comme le lui avaient appris son père et sa mère. Agilement, il porta une pomme à sa bouche, recula prudemment et la mangea avec re-connaissance à l'ombre de l'herbe.

C'est à la fin de l'automne qu'un nuage aux couleurs de l'arc-en-ciel est apparu dans le ciel bleu du nord. L'hiver qui s'annonçait allait être particulièrement froid et Épli avait une fois de plus besoin d'aide. Le nuage multicolore s'approcha de l'arbre somnolent et l'enveloppa avec une infinie tendresse d'une couverture douillette et cotonneuse.

Tout au long des mois enneigés, Épli, le grand pommier, rêva joyeusement du moment où le soleil jaune et chaud le réveillerait à nouveau pour profiter de la beauté et de la gentil-lesse d'un nouveau printemps.

 

 

Traduction : Zoé Alschuler avec l’aide de www.Deepl.com

 

Retour à l'index Livres, poésie et musique de Regiena

 
Top of page / Haut de page